A group of students surround a table filled with plumbing and pipe equipment.

Innovations dans les ODD: La solution BEST (Basic Employability Skills Training) pour une éducation de qualité

Pleins feux sur CAP Youth Empowerment Institution (CAP-YEI)

Au Kenya, le CAP Youth Empowerment Institute (CAP-YEI) offre une lueur d’espoir aux jeunes à la recherche de nouvelles opportunités. Depuis sa fondation en 2010, CAP-YEI a concentré son soutien sur les jeunes qui ne sont ni en études, ni en emploi, ni en formation (NEET) comme moyen de promouvoir des communautés plus sûres, plus saines et plus productives. En mettant l’accent sur l’acquisition de compétences, l’accès à l’emploi et un soutien complet, l’institut aide à créer les conditions qui favorisent l’autonomisation des jeunes, les encourageant ainsi à devenir les acteurs de leur croissance personnelle et des citoyens engagés dans la société.

Au cours des 14 dernières années, CAP-YEI a connu un succès remarquable. Opérant dans 53 centres de formation dans 30 comtés, ils ont eu un impact positif sur plus de 100 000 jeunes, avec un taux de réussite de 87% dans le développement de l’emploi et ou d’une entreprise. Leurs initiatives, allant des programmes d’emploi pour les jeunes défavorisés au soutien des femmes et des réfugiés urbains, ont eu un impact considérable.

Approches novatrices en éducation: Le modèle unique de CAP-YEI

Le dévouement de CAP-YEI à l’ODD 4: Une éducation de qualité se reflète clairement dans leur approche innovante de l’éducation et dans les méthodes et stratégies uniques qu’ils utilisent pour améliorer les expériences d’apprentissage. Leurs programmes, qui allient compétences techniques et aptitudes à la vie quotidienne, sont dispensés au moyen de programmes d’études numériques et ludiques, favorisant un environnement d’apprentissage à la fois attrayant et pertinent pour les futures carrières des jeunes Kényanes et Kényans.

Au cœur de leur stratégie se trouve le modèle BEST (Basic Employability Skills Training), une méthode en neuf étapes pour aligner la formation sur les secteurs du marché à forte demande. Cette approche axée sur la demande garantit que les compétences enseignées répondent directement aux besoins du marché, améliorant considérablement l’employabilité des diplômé-e-s. Le modèle BEST est dynamique, s’adapte aux changements du marché et maintient la pertinence et l’impact de la formation offerte.

A student wearing a yellow hard hat uses a screwdriver to install electrical wiring on a test wall.
Alex et Mwanamisi assistent au cours d’Installation électrique et solaire du Collège Buruburu. Ils participent ici à une séance pratique sur l’installation électrique domestique, l’éclairage, les interrupteurs et l’installation d’unités de consommation (2024 par Aaron Adhanja, CAP YEI).

En réponse aux défis de la pandémie de COVID-19, CAP-YEI, en partenariat avec la Fondation Mastercard, a fait preuve d’une adaptabilité remarquable en mettant en œuvre un nouveau système de gestion de l’apprentissage (LMS). Cette plateforme a permis un apprentissage continu et à distance grâce à la technologie internet et mobile, ce qui a été particulièrement bénéfique pour les étudiant-e-s des régions éloignées ou marginalisées, leur permettant de poursuivre leur éducation malgré les obstacles physiques pour accéder aux centres de formation.

Au-delà de la formation technique, l’approche innovante de CAP-YEI est globale, s’étendant au développement holistique, intégrant les compétences de vie et le développement personnel dans leurs programmes. Cela garantit que les étudiant-e-s sont équipé-e-s de compétences techniques et socio-émotionnelles pour la réussite au travail et dans la société.

Leurs programmes, tels que le projet Go Blue financé par l’UE, mettent l’accent sur les opportunités économiques durables et inclusives. De plus, les initiatives de CAP-YEI, en partenariat avec Affaires mondiales Canada, sont axées spécifiquement sur la lutte contre les disparités entre les genres, et plus particulièrement sur l’autonomisation des jeunes et des femmes défavorisés.

Un accent sur l’accessibilité aux communautés marginalisées avec l’EUMC

L’EUMC a collaboré avec CAP-YEI dans le cadre de notre Programme de coopération volontaire. Les volontaires de l’EUMC ont soutenu le personnel de CAP-YEI dans la révision des plans stratégiques et des politiques en matière de genre, ainsi que dans les efforts visant à élargir les programmes d’éducation, en particulier pour les réfugiés urbains. Le Fonds d’innovation des partenaires et diverses affectations de volontaires ont contribué à renforcer les efforts de CAP-YEI en vue d’accroître son efficacité et son impact.

Vision pour l’avenir

Pour l’avenir, CAP-YEI est aligné sur les priorités du gouvernement kenyan et les tendances mondiales, en développant des programmes dans des secteurs tels que le logement à faible coût, les parcs industriels et l’adaptation au climat. Cette approche garantit la pertinence et l’accessibilité, en particulier pour les communautés marginalisées.

CAP-YEI témoigne de la puissance d’une éducation innovante et de qualité pour façonner l’avenir du Kenya. Grâce à des programmes uniques, à des partenariats percutants et à des stratégies axées sur l’avenir, CAP-YEI ne se limite pas à favoriser l’éducation des jeunes; mais participe également à l’autonomisation d’une génération, contribuant de manière significative aux Objectifs de développement durable comme l’ODD 4.

Joignez-vous à nous alors que nous continuons à explorer les innovations en matière d’éducation pour la réalisation des ODD au Forum international. Inscrivez-vous dès aujourd’hui.